Accueil > News > RÉCOLTE > [VIDEO] Des nouvelles Jaguar 900 encore plus performantes

[VIDEO] Des nouvelles Jaguar 900 encore plus performantes

Publié le :

Voir toutes les images

 [VIDEO] Des nouvelles Jaguar 900 encore plus performantes  [VIDEO] Des nouvelles Jaguar 900 encore plus performantes  [VIDEO] Des nouvelles Jaguar 900 encore plus performantes  [VIDEO] Des nouvelles Jaguar 900 encore plus performantes  [VIDEO] Des nouvelles Jaguar 900 encore plus performantes  [VIDEO] Des nouvelles Jaguar 900 encore plus performantes  [VIDEO] Des nouvelles Jaguar 900 encore plus performantes  [VIDEO] Des nouvelles Jaguar 900 encore plus performantes  [VIDEO] Des nouvelles Jaguar 900 encore plus performantes  [VIDEO] Des nouvelles Jaguar 900 encore plus performantes  [VIDEO] Des nouvelles Jaguar 900 encore plus performantes  [VIDEO] Des nouvelles Jaguar 900 encore plus performantes  [VIDEO] Des nouvelles Jaguar 900 encore plus performantes  [VIDEO] Des nouvelles Jaguar 900 encore plus performantes  [VIDEO] Des nouvelles Jaguar 900 encore plus performantes  [VIDEO] Des nouvelles Jaguar 900 encore plus performantes  [VIDEO] Des nouvelles Jaguar 900 encore plus performantes  [VIDEO] Des nouvelles Jaguar 900 encore plus performantes  [VIDEO] Des nouvelles Jaguar 900 encore plus performantes
Ces dernières semaines, des Jaguar relookées ont sillonné les zones d'élevage pour être testées en conditions réelles par des entrepreneurs et CUMA. Avec cette nouvelle série 900, Claas apporte une réponse à leurs exigences, tant en matière de qualité de coupe, que de confort et d'économies de carburant. 

D'abord, je tiens à rassurer les utilisateurs de Jaguar 900 de dernière génération, renouvelées il y a seulement deux ans et conformes depuis tout juste un an avec les normes Tier IV Final. Celles que s'apprête à commercialiser Claas, en présérie dès la saison prochaîne puis en pleine production en 2018 ne sont pas leurs remplaçantes. Non, voyez plutôt cette version 498 (la dénomination pour les intimes!) comme une version encore plus sophistiquée ou comme une 900 hyper équipée. D'ailleurs, ce n'est pas sous le capot arrière que vous trouverez de nouveautés. Les motorisations et puissances n'évoluent pas. Seul le marché nord-américain vit avec une légère longueur d'avance avec le vieux continent et contraint les constructeurs de prendre de l'avance sur leurs plus grosses machines. Ainsi les Jaguar 970 et 980, dont la puissance est supérieure à 560 kW, adoptent un catalyseur SCR afin de satisfaire les normes Tier 4. Seule la Jaguar 970 américaine progresse et gagne 25 chevaux, pour atteindre 800 chevaux.

Afin de bien comprendre l'intérêt de cette nouvelle série, il faut se pencher sur l'accessoire frontal et le canal d'alimentation. C'est ce que j'ai fait la semaine dernière, en me rendant près de Leitzig, dans le Nord-Est de l'Allemagne où Claas dévoilait sa nouvelle série d'ensileuses sur une exploitation de 6363 hectares. 

Nouveaux modes d'entraînement des accessoires

Sur les Jaguar, il existe désormais trois mécanismes d'entraînement de l'outil frontal. Les dernières Jaguar 800 (type 496) et actuelles Jaguar 900 (type 497) sont proposées avec un entraînement mécanique, employé depuis les origines de l'ensileuse. Sur la nouvelle génération de Jaguar 900 (type 498), Claas les dote de série d'un entraînement hydraulique (et en option sur les 497), animé par un second moteur hydrostatique. Cet entraînement variable permet une transmission de la puissance plus souple et efficace à tous les régimes avec un pick-up ou un bec rotatif. Le flux de récolte reste ainsi très régulier et la qualité de coupe est toujours optimale. En outre, le conducteur peut ponctuellement réagir aux différentes conditions de récolte en adaptant manuellement le régime à gestion automatique de l’outil frontal. 
En option, un entraînement hydromécanique permet de transmettre un couple plus important au démarrage, comme lors de la coupe directe avec une Direct Disc ou la récolte de maïs avec un bec Corio ou Corio Conspeed. Un embrayage permet de passer du mode hydraulique au démarrage à mécanique à régime de travail, de limiter par conséquent la consommation de carburant lors de la mise en route et de ménager la mécanique.

Flux de récolte optimisé

Afin d'optimiser le flux de récolter et assurer une qualité de coupe régulière, le réglage du contre couteau, désormais monté sur quatre boulons contre trois est facilité par deux bras support montés sous pression. Après l'affûtage, le contre-couteau est bloqué hydrauliquement à 30 bar et reste en position. Le système se libère à 210 bar. La commande de cette fonction se réalise directement en cabine. Les nouveaux modèles fonctionnent en outre avec un fond de rotor à réglage automatique.

Directement fixé sur l’enclume et sur un autre point de pivot, le fond de rotor est modifié automatiquement lors du réglage du contre-couteau. L’écartement entre le fond de rotor et les couteaux reste constant sur toute la longueur du fond de rotor, ce qui assure un flux de fourrage régulier, quel que soit l’état des couteaux. Cela permet également d’économiser du carburant et de réduire l’usure.

Moteur optimisé et transmission améliorée


Si la motorisation n'évolue pas, la transmission des nouvelles Jaguar 900 se veut plus efficace. Le nouveau moteur hydrostatique, conçu comme un double moteur à cylindrée variable, dispose d’une plage de régime élevée. Deux vitesses de 0-22 km/h (contre 0-16 jusqu'à maintenant) et 0-25 km/h permettent à cette nouvelle machine d'évoluer sur route à un régime moteur de seulement 1290 tr/min. Et lorsque le conducteur relève son accessoire de récolte, le régime baisse à 1400 tr/min. L'évolution de l'essieu avant permet d'intégrer un frein de parking automatique et un blocage de différentiel optionnel, avec engagement ou désengagement automatique. Offrant une plus grande capacité de traction, il peut être même jumelé sur certains marchés comme l'Amérique du Nord. 

En cabine, Claas facilite la conduite grâce au système AutoFill, qui en plus de pouvoir remplir automatiquement des bennes latérales adopte une fonction détourage. Le conducteur n'a plus qu'à gérer sa casquette de goulotte.

La régulation automatique de l'avancement par le Cruise Pilot est désormais de série sur les modèles 498. Elle assure une exploitation maximale du moteur de la Jaguar une fois que le conducteur a indiqué dans le Cebis la charge moteur souhaitée en programmant le régime nominal du moteur. Le Cruise Pilot s'active simplement par le biais du levier d'avancement. Enfin, rappelons que ces machines (comme toutes les grosses machines Claas) sont équipées de série du Telematic, qui fournit les informations les plus importantes concernant la position et l’état de la machine permettant de l'optimiser et affiche également ces données dans l'application pour les Smartphones. Toutes les fonctions de service après-vente, comme le diagnostic à distance, sont aussi incluses.

Le suivi du terrain amélioré sur les Pick Up

Le Pick Up peut désormais être équipé d’une nouvelle option pour un meilleur suivi du sol. La fonction Active Contour permet une adaptation rapide aux différentes irrégularités du sol et réduit ainsi les pertes de récolte sur des terrains très vallonnés. Les becs à maïs Orbis et les Pick Up peuvent être désormais également équipés d’un module dans lequel tous les réglages de l’outil frontal seront mémorisés après la première programmation. Les heures de travail de l’outil sont également mémorisées. Combiné à l’entraînement variable de l’outil frontal, le module surveille le réglage de l’outil frontal pour un fonctionnement optimal.

Découvrez la nouvelle Jaguar 950 présentée par Aurélien, alias Aure44 sur le forum GTP-News:

Article rédigé par :

A voir aussi :