Accueil > News > VÉHICULES, QUADS et SSV > [VIDEO] Essai Ford Ranger 3. Le goût de l'Amérique

[VIDEO] Essai Ford Ranger 3. Le goût de l'Amérique

Publié le :

Voir toutes les images

 [VIDEO] Essai Ford Ranger 3. Le goût de l'Amérique  [VIDEO] Essai Ford Ranger 3. Le goût de l'Amérique  [VIDEO] Essai Ford Ranger 3. Le goût de l'Amérique  [VIDEO] Essai Ford Ranger 3. Le goût de l'Amérique  [VIDEO] Essai Ford Ranger 3. Le goût de l'Amérique  [VIDEO] Essai Ford Ranger 3. Le goût de l'Amérique  [VIDEO] Essai Ford Ranger 3. Le goût de l'Amérique  [VIDEO] Essai Ford Ranger 3. Le goût de l'Amérique  [VIDEO] Essai Ford Ranger 3. Le goût de l'Amérique  [VIDEO] Essai Ford Ranger 3. Le goût de l'Amérique  [VIDEO] Essai Ford Ranger 3. Le goût de l'Amérique  [VIDEO] Essai Ford Ranger 3. Le goût de l'Amérique  [VIDEO] Essai Ford Ranger 3. Le goût de l'Amérique  [VIDEO] Essai Ford Ranger 3. Le goût de l'Amérique  [VIDEO] Essai Ford Ranger 3. Le goût de l'Amérique  [VIDEO] Essai Ford Ranger 3. Le goût de l'Amérique  [VIDEO] Essai Ford Ranger 3. Le goût de l'Amérique  [VIDEO] Essai Ford Ranger 3. Le goût de l'Amérique  [VIDEO] Essai Ford Ranger 3. Le goût de l'Amérique
Pas de V8 mais un diesel costaud sous le capot. Le plus américain des pick-up vendus en France muscle son faciès, imitant au passage son cousin F150, number one des ventes outre-Atlantique depuis 39 ans.
 L'utilitaire familial
Il passerait presque inaperçu chez l'oncle Sam. Aux côtés de son cousin F150 de Détroit, il lui manque 50 cm en longueur pour jouer à jeu égal. Disons qu'en essayant de l'extirper des rampes de parkings souterrains à quelques encablures des Champs-Élysées, je me contente volontiers des - seulement - 5,36 mètres de long, 1,81 m de haut et 1,85 m de largeur de mon Ranger Double Cab 3.2 TDCi de 200 chevaux dans sa finition haute Wildtrak. Il va de soi que circuler dans la capitale avec une telle monture est assez superflu, d'autant qu'un certain manque de visibilité, notamment en rétrovision, oblige à un maximum de prudence. Il est temps de retrouver l'air pur, la campagne, le terrain de jeu favori de ce véhicule. Direction le grand Ouest par l'asphalte. Le 5 cylindres de notre destrier est homogène, coupleux à souhait et relance correctement lorsqu'il faut doubler. La mécanique bien étagée permet de circuler au rythme des autres usagers de l'A13 à moins de 11 litres aux 100 km, et de descendre sous la barre des 10 litres une fois avoir regagné les axes secondaires. Tel un gros SUV, on se sent bien aux commandes du Ranger. La position de conduite surélevée et l'assise de notre sellerie mi-cuir cat-proof, mi-tissus maintenant assez bien en courbe. Seules les trépidations de l'essieu arrière, lorsque la benne est vide, rappellent le côté utilitaire de ce véhicule d'abord dédié aux professionnels. D'autres ont fait le choix de quatre roues indépendantes, mais ce n'est pas le cas du pick-up Ford, doté d'un essieu arrière rigide à lames.

Le tableau de bord, surpiqué d'un fil orange est du plus bel effet. Les matériaux moussés en position haute rappelent les efforts entrepris pour convaincre une nouvelle clientèle, celle des particuliers. Le nouvel écran central se révèle assez moderne, mais manque de simplicité et l'ergonomie est discutable. Malgré tout, le pack technologie de cette finition haut de gamme Wildtrak est pléthorique. Trop même pour un usage purement professionnel. Les versions inférieures devront satisfaire plus facilement agriculteurs et entrepreneurs pour un usage quotidien. Truffé de capteurs, notre Ranger bippe dès qu'il rencontre un obstacle. S'il paraît trop sensible, Ford a tout de même prévu le coup et permet de déconnecter certaines aides électroniques. En clair, le voyage à bord du Ranger n'a rien d'une punition, à condition de tenir compte de son gabarit et de son architecture. Attention aux glissades sur route mouillée en mode 2 roues motrices, surtout lorsque la benne est vide. Seuls les passagers assis à l'arrière sur une véritable banquette (strapontins sur version Super Cab) regretteront l'assise trop verticale du dossier. 

Au registre des équipements électroniques, le Ranger propose un régulateur/limiteur de vitesse, l'aide au stationnement et la caméra de recul, l'assistance en descente via un répartiteur de freinage, le contrôle de stabilité électronique ESC, l'antipatinage, l'aide au démarrage en côte, le contrôle adaptatif de la charge le système Stop & Start, l'alarme volumétrique, le système audio Bluetooth SYNC 2 (4,2 à 8 pouces) et 
le GPS tactile couleur. De base, notre véhicule d'essai est tarifé 33.383 € HT.

Opération bain de boue
Forest Hill, notre point de chute près de Mantes-la-Jolie dans les Yvelines est le terrain de jeu idéal pour tout amateur de sensations mécaniques fortes. Le terrain de jeux, qui s'étend sur 200 hectares boisés est gras, boueux à souhait. L'idéal pour tester un véhicule qui se dit tout terrain. Une fois le mode 4x4 engagé, j'entreprends l'ascension d'un chemin préalablement labouré par d'autres véhicules me précédant. Avec sa garde au sol de 23 cm, un angle d'attaque de 28° et de sortie de 25°, puis son blocage de différentiel arrière (en option), le Ranger n'a pas de mal à évoluer et grimper des obstacles qu'il serait difficile de gravir à pieds. Seuls nos pneumatiques mixtes, typés route (Continental ContiCrossContact LX en 265/60 R18) manquent de crampons et nuisent à une parfaite motricité. Mais je ne resterai jamais planté dans ce bourbier, notamment grâce aux assistances électroniques en montée ou en descente. 

CONCLUSION
Avec son look costaud, ses chromes omniprésents et une finition le Ranger veut clairement séduire une large clientèle et se détacher de l'image utilitaire. Ses ventes ne cessent de grimper en France depuis que l'écotaxe torpille les 4X4 et SUV. Exonéré de malus comme de TVS, ce véhicule a de beaux jours devant lui. Et sur ce domaine, le Ranger excelle. Il est devenu en 2015 le premier pick-up non-japonais à se hisser sur la première marche du podium. 

+ LES PLUS - LES MOINS
  • Tarif bien placé
  • Taillé pour les pros mais convient aux familles
  • Raffinement en progrès
  • Le 3.2 TDCI respire la santé
  • De vraies aptitutes tout terrain
        
  • Ergonomie des commandes compliquée
  • Moteur sonore
  • Plastiques durs
  • Confort sautillant (à vide)

Versions disponibles
Simple Cabine:
Deux portes et deux places
Moteur: 2.2 TDCi de 130 ou 160 chevaux
Transmission: manuelle 6 rapports
Espace de la benne de 2.317 x 1.560 mm
Charge utile: 1.260 kg
Prix: dès 21920 € HT
Super Cab: 
Quatre portes avec portes arrière qui s'ouvrent vers l'arrière et cinq places
Moteur: 2.2 TDCi de 130 ou 160 chevaux
Transmission: manuelle 6 rapports
Espace de la benne de 1.847 x 1.560 mm 
Charge utile: 1.220 kg
Prix: dès 23570 € HT 
Double Cabine:
Quatre portes avec cinq places. 
Moteur: 2.2 TDCi de 130 ou 160 chevaux et 3.2 TDCi de 200 chevaux
Transmission: manuelle ou automatique 6 rapports
Espace de la benne 1.549 x 1.560 mm
Charge utile: 1.190 kg
Prix: dès 26708 € HT 

Finitions et équipements de série
XL:
Jantes acier 16 pouces
Contrôle dynamique de la trajectoire (ESC) 
 Système de ravitaillement sans bouchon Ford Easy Fuel 
Vitres avant électriques à impulsion bas côté conducteur 
Système Audio Bluetooth
Rétroviseurs extérieurs chauffants électriques 
Pare-chocs avant de la couleur de la carrosserie
Air conditionné manuel
XLT:
Jantes alliage 16 pouces 
Coques pour rétroviseur extérieurs et poignées de porte chromées 
Systeme audio CD et écran TFT de 4,2 pouces, prise USB pour les périphériques audio externes et le système Ford SYNC avec commande vocale et Applink 
Commandes audio au volant 
Marchepieds latéraux en plastique moulé avec inserts métalliques chromés 
Régulateur de vitesse 
Bac de protection renforcé (de la benne) avec prise accessoire 12 V
LIMITED:
Jantes alliage 17 pouces 
Système audio numérique CD, compatible MP3, prise USB avec écran tactile TFT de 8 pouces,    Ford SYNC 3 et prise USB pour les périphériques audio externes 
Rétroviseurs extérieurs rabattables électriques 
Climatisation EATC (régulation électronique automatique de température) 
Système d'aide au stationnement 
Arceau de benne tubulaire type sportif chromé 
Garnissage de siège en cuir
Tapis de sol haute qualité 
WILDTRAK:
Jantes en alliage 18 pouces 
Grille de calandre avant façon titane 
Système audio numérique CD, système de navigation fonctionnant avec carte SD avec écran tactile TFT de 8 pouces, Ford SYNC 3 et prise USB pour les périphériques audio externes. 
Caméra de recul 
Marchepieds latéraux en plastique moulé avec inserts métalliques brossés 
Arceau de benne type sportif aérodynamique 
Choix parmi sept couleurs de lumière ambiante multicolore avec contrôle de l'intensité

 Ford Ranger III 3.2 TDCI 200 DOUBLE CAB WILDTRAK
Moteur 5 cylindres 20 soupapes de 3198 cm3
Puissance (ch)200 à 3000 tr/min
Puissance fiscale (cv)11
Couple (Nm) à 1500 tr/min470
CarburantDiesel
Boîte de vitessesManuelle (automatique en option)
Nombre de vitesses6
Longueur (mm)5362
Largeur (mm)1860
Hauteur (mm)1815
Nombre de places assises5
Poids à vide (kg)2090
Capacité de traction (kg)3500
Consommation extra-urbaine (l/100 km)7,4
Consommation mixte (l/100 km)8,3 
Consommation urbaine (l/100 km)9,7
Vitesse maximum175 km/h
Lieu de fabricationSilverton près de Pretoria en Afrique du Sud
Article rédigé par :